Imprimer la page
Recherche
ESPACE PROFESSIONNEL
Agronomie & Développement durable
Agriculture de PrécisionAcquisition de référencesBiodiversitéBoues - compostsDéchets de l'agrofournitureEauPaysage et biodiversitéQualité de l'airEnergie
 

Agrifaune : un réseau lorrain

Si la convention «  AGRIFAUNE" en Lorraine a été signée par les têtes de réseaux régionales ; à l’échelle des départements, chaque partenaire a délégué une personne pour suivre et accompagner sa mise en place. Ces partenaires départementaux composent le comité technique régional. Ils sont à votre disposition pour répondre à vos questions et vous accompagner localement. N’hésitez pas à les contacter.

Télécharger la liste des interlocuteurs des départements

Récolte de l’herbe : Conseils pour la protection des oiseaux

Les travaux de récolte de l’herbe peuvent être préjudiciables aux pontes d’oiseaux nichant au sol lorsqu’ils se font au même moment que la période de naissances,c'est-à-dire entre avril et juin pour la majorité des espèces de nos régions. Certaines bonnes pratiques existent même si elles ont une incidence sur l’organisation des chantiers. Une barre d’envol installée à l’avant du tracteur peut aussi permettre de limiter les pertes sur les adultes et les poussins.

Pesticides et faune

La perdrix grise vit sur les bordures de champs et actuellement les pontes sont en cours avant la couvaison qui aura lieu pendant 24 jours avant l’éclosion qui devrait avoir lieu fin mai, début juin pour les plus précoces. Les oiseaux se nourrissent uniquement d’insectes pendant les 3 premières semaines de leur vie.Alors si vous devez réaliser un insecticide entre le 1er mai et le 30 juin, fermez le premier tronçon du pulvérisateur sur le tour de la parcelle dans la zone de vie et de nourriture des oiseaux.

http://www.oncfs.gouv.fr/choisissez_dosez/choisissez_dosez.php

Agrifaune Lorraine, un partenariat régional engagé

pour lire tout l'article

Cultures intermédiaires

La moisson bat son plein, mais il est grand temps de penser aux intercultures si cela n’est pas déjà fait et notamment pour les longues, c'est-à-dire avant cultures de printemps.

Si le but des cultures intermédiaires est avant tout de préserver l’eau et l’érosion pour d’une part piéger les nitrates (CIPAN) et couvrir les sols ; ces couverts ont un troisième rôle comme abri de la petite faune de plaine.

 

 

Le programme national Agrifaune travaille sur le sujet et a constitué un groupe de travail afin de centraliser toutes les références disponibles sur le sujet et de compléter ces travaux avec de nouvelles recherches et de nouveaux travaux. Plusieurs plate-forme d’essais seront mise en place cet automne dans toute la France dont une en Lorraine.

Mais sans attendre ces nouveaux résultats, nous pouvons dès à présent tirer quelques éléments du travail des années antérieures et vous faire quelques recommandations avec cette triple entrée ( eau – érosion et biodiversité)

Suites de l'article et recommandations