Imprimer la page
Recherche
ESPACE PROFESSIONNEL
Agriculture Biologique
ActualitésVotre ProjetNos actions et prestationsL'Agriculture Biologique, Définition et Chiffres ClésLes aides financièresNos outilsVos contacts
 

1. Les objectifs que se fixent les Chambres d'Agriculture pour l'Agriculture Biologique

La profession lorraine se fixe des objectifs ambitieux pour le développement de l’agriculture biologique en région. Pour concrétiser ces objectifs, elle a acté dans le SDAGE Rhin-Meuse de 2009 l’inclusion d’éléments du Grenelle de l’environnement, notamment la conversion en AB des surfaces suivantes, à l’horizon 2020 : 

- 6% de la SAU hors zones vulnérables, soit environ 529 exploitations en bio 
- 20 % de la SAU en zones dégradées, soit 705 exploitations
- 33 % de la SAU des aires d’alimentation de captages, soit 176 exploitations

En termes d’évolution, les objectifs sont donc de convertir près de 1040 exploitations à l’agriculture biologique, toutes zones confondues, ce qui amène à un objectif de conversion de 29 exploitations par an et par départements.

Pour ce faire, les Chambres d’Agriculture, avec leurs partenaires, souhaitent répondre aux attentes des agriculteurs :

- Besoin d’informations générales sur ce mode de production (principes, cahier des charges, etc.),
- Besoin d’accompagnement lors de la phase de réflexion pour la conversion (économique, technique, etc.),
- Besoin d’appui lors de la phase de conversion,
- Besoin de diffusion de connaissances technico-économiques régionales,
- Besoin d’appui individuel après la conversion,
- Besoin de formations adaptées,
- Besoin de développement des filières,
- Besoin de communication et d’informations au grand public,
- Etc.

L’identification de ces besoins, et l’organisation d’une offre permettant d’y répondre ont fait l’objet de l’écriture en 2009/2010 d’un Schéma de Développement de l’Agriculture Biologique en Lorraine, entre les deux principaux organismes moteurs dans le développement de l’Agriculture Biologique que sont le CGA de Lorraine et les Chambres d’Agriculture.

Ce schéma traduit un engagement politique fort des 2 organismes à travailler ensemble et de façon concertée au développement de l’agriculture biologique en Lorraine.

Il marque également une volonté de proposer à tous les agriculteurs lorrains une offre de services de qualité, harmonisée, pour que tous les professionnels puissent disposer des mêmes prestations où qu’ils se trouvent et quel que soit leur système.

Enfin, ce schéma répond aussi à une demande des financeurs (Agence de l’Eau Rhin Meuse, Conseil Régional de Lorraine, DRAAF) de rationnaliser et d’optimiser les fonds de l’état et des collectivités alloués au développement de l’Agriculture Biologique par une meilleure articulation des actions des différents organismes.

 

Retour à la page précédente